Sélection des meilleurs enregistrements de Furtwängler
   

  Le compositeur | L'homme | Le chef d'orchestre

 


Les indispensables de la discographie

La sélection de la SWF

 

Furtwängler, Budapest, 1937-1938

Budapest, 1937-1938

 

Les indispensables de la discographie

 

Qualité sonore des enregistrements

Furtwängler attachait beaucoup d'importance à la sonorité d'ensemble, à ce qu'on appelle la couleur orchestrale. De plus, sa conception très architecturale de l'interprétation l'amenait à jouer au maximum de la dynamique sonore - son grand crescendo dans la Cinquième Symphonie de Beethoven, enregistrée en 1943, en est un exemple typique. Pour apprécier pleinement les qualités de ses enregistrements il faut donc rechercher les disques dont les sources sonores ont été traitées avec soin.

Les meilleurs CD sont édités par les associations ; les grandes labels, EMI et DG, produisent généralement des disques peu satisfaisants, du fait d'une filtration des bruits souvent excessive. On leur préférera Naxos, Testament et/ou Orfeo, qui font  appel aux meilleurs ingénieurs du son pour leurs enregistrements historiques. Parmi les petites marques, Tahra, Audite, Opus Kura, Andante et Biddulph font un très bon travail de restauration. En revanche la qualité est le plus souvent médiocre chez les autres éditeurs tels que Andromède, Archipel, Arkadia, Gebhardt, Nuova Era, Rodolphe etc., habitués à recopier des sources non originales et de mauvaise qualité. Music & Arts a édité un grand nombre d'enregistrements de Furtwängler, le plus souvent d'une qualité sonore médiocre, avec un registre medium agressif, résultant d'un filtrage excessif des graves et des aigus. Il faut toutefois noter une amélioration de leurs productions depuis qu’ils font un travail de restauration.

Critères de choix

La liste ci-dessous rassemble les enregistrements les plus marquants, dans des éditions généralement disponibles. La sélection proposée est marquée par une inévitable subjectivité. Dans plusieurs cas le critère de disponibilité a fait écarter des versions plus significatives. Quand plusieurs versions sont proposées, elles sont données dans un ordre de préférence décroissante. Il est le plus souvent préférable de choisir les interprétations datant des années 1940-45 car elles sont particulièrement impressionnantes. Malheureusement DG a réédité en 2002 sans aucun mastering son coffret de 10 CD  (passé à 9 CD) consacré à cette période. Les rééditions contenues dans les albums de 6 CD (2003 et 2004) sont dans le même cas. EMI a été tout aussi décevant dans ses récentes rééditions (janvier 2011) du Ring de Rome et de deux coffrets, respectivement de 3 et 21 CD. Une partie seulement (symphonies de Beethoven et de Brahms) a bénéficié d'un nouveau mastering.

Philippe Leduc, 2011 

 

  Furtwängler posant avec le Philharmonique de Vienne     Furtwängler posant avec le Philharmonique de Vienne

1951, Orchestre Philharmonique de Vienne, Festspielhaus de Salzbourg

1951, Vienna Philharmonic Orchestra, Salzburg Festspielhaus

 

 

 La sélection de la Société Wilhelm Furtwängler

 

Lorsqu’il existe plusieurs interprétations de grande valeur d’une même œuvre, nous vous les indiquons toutes, celles qui ont notre légère préférence étant citées en premier.

 

Les enregistrements édités par la Société Wilhelm Furtwängler (SWF), par la Wilhelm Furtwängler Gesellschaft (WFG), le Wilhelm Furtwängler Centre of Japan (WFCJ) et la Wilhelm Furtwängler Society of Japan (WFSJ) sont indiqués, ainsi que ceux qui ne sont disponibles qu’auprès d’un seul éditeur. Les CD édités par la SWF, WFG, WFCJ, WFSJ, Orfeo, Venezia et Tahra sont disponibles auprès de l'association pour les membres, voir notre page CD.

 

 

Bartók

Concerto n°2 pour violon

   1953, Orchestre Philharmonia, soliste Y. Menuhin (EMI)

 

Beethoven

 Ouverture de Coriolan

     1943, Orchestre Philharmonique de Berlin (SWF)

  Egmont

     1947 (27.V), Orchestre Philharmonique de Berlin (SWF)

  Leonore II

     1949, Orchestre Philharmonique de Berlin (SWF)

  Symphonie n°1

     1952, Orchestre Philharmonique de Vienne (Tahra)

     1954, Orchestre du Süddeutscher Rundfunk (SWF)

  Symphonie n°3

     1944, Orchestre Philharmonique de Vienne (Tahra), la meilleure version

     1952 (8.XII), Orchestre Philharmonique de Berlin (Tahra)

     1947, Orchestre Philharmonique de Vienne (Tahra)

     1952 (26-27.XI), Orchestre Philharmonique de Vienne (EMI)

  Symphonie n°4

     1943, Orchestre Philharmonique de Berlin (SWF)

     1952, Orchestre Philharmonique de Vienne (EMI)

     1953, Orchestre Philharmonique de Vienne (SWF)

     1950 Orchestre Philharmonique de Vienne (Tahra)

  Symphonie n°5

     1943, Orchestre Philharmonique de Berlin, une interprétation très tendue,

              la quintessence de l’art de Furtwängler (Tahra)

     1954 (23.V), Orchestre Philharmonique de Berlin (Audite, Tahra)

     1947 (27.V), Orchestre Philharmonique de Berlin (SWF)

  Symphonie n°6

     1943 Orchestre Philharmonique de Vienne (SWF)    

     1944, Orchestre Philharmonique de Berlin (SWF)

     1952, Orchestre Philharmonique de Vienne (EMI)

     1954 (23.V), Orchestre Philharmonique de Berlin (Audite, Tahra)

  Symphonie n°7

     1943, Orchestre Philharmonique de Berlin,

              la meilleure Septième de l’histoire du disque (SWF)

     1950, Orchestre Philharmonique de Vienne (Tahra)

     1953, Orchestre Philharmonique de Berlin (Tahra, WFG)

  Symphonie n°8

     1953, Orchestre Philharmonique de Berlin (Tahra, WFG)

  Symphonie n°9

     1942, Orchestre Philharmonique de Berlin, interprétation extraordinairement tendue  

              (SWF, Tahra)

     1954, Orchestre Philharmonia, Lucerne, une belle version excellemment enregistrée 

              (Tahra, WFCJ)

     1951, Orchestre du Festival de Bayreuth, Bayreuth (WFCJ)

     1937, Orchestre Philharmonique de Berlin (WFCJ, WFSJ)

  Concerto pour piano n°5

     1951, Orchestre Philharmonia, soliste Edwin Fischer (Naxos)

  Concerto pour violon

     1947, Orchestre Philharmonia, Lucerne, soliste Y. Menuhin (Testament)

     1947, Orchestre Philharmonique de Berlin, soliste Y. Menuhin (Audite)

   Fidelio

     1950, Orchestre Philharmonique de Vienne, Salzbourg, solistes K. Flagstad, J. Patzak,

              J. Greindl etc. (Opus Kura)

     1953, Orchestre Philharmonique de Vienne, Vienne, live, solistes M. Mödl,                   

              W.Windgassen, G.Frick etc. (Naxos, Andante)

Vous trouverez des recommandations exhaustives sur les interprétations des oeuvres de Beethoven sur notre page Beethoven.

 

Brahms

  Symphonie n°1

     1951, Orchestre du Nordeutscher Rundfunk (Tahra, SWF)

     1952 (10.II), Orchestre Philharmonique de Berlin (SWF, DG)

     1945, finale, Orchestre Philharmonique de Berlin (WFCJ, SWF)

  Symphonie n°2

     1945, Orchestre Philharmonique de Vienne (DG, SWF)

     1952, Orchestre Philharmonique de Berlin (SWF, EMI)

  Symphonie n°3

     1949, Orchestre Philharmonique de Berlin (EMI)

  Symphonie n°4

     1943, Orchestre Philharmonique de Berlin (Tahra, SWF)

     1948, Orchestre Philharmonique de Berlin (EMI)

  Concerto pour violon

     1949, Orchestre du Festival de Lucerne, soliste Y. Menuhin Tahra, Naxos)

  Concerto pour piano n°2

     1942, Orchestre Philharmonique de Berlin, soliste E. Fischer (Testament)

  Double Concerto

     1952, Orchestre Philharmonique de Vienne, solistes A. Boskovsky et E. Brabec (EMI)

  Variations sur un thème de Haydn

      1943 Orchestre Philharmonique de Vienne (SWF)    

      1951, Orchestre du Nordeutscher Rundfunk (SWF)

 

Bruckner

  Symphonie n°4

     1941 Orchestre Philharmonique de Berlin ( WFCJ)  

     1951, Munich, Orchestre Philharmonique de Vienne (Tahra)

     1951, Stuttgart, Orchestre Philharmonique de Vienne (WFCJ)

  Symphonie n°5

     1942, Orchestre Philharmonique de Berlin (Testament ou WFG)

  Symphonie n°6 (incomplète)

     1943, Orchestre Philharmonique de Berlin (SWF)

  Symphonie n°7

     1949, Orchestre Philharmonique de Berlin (SWF)

     1942 (adagio), Orchestre Philharmonique de Berlin (Naxos,Tahra, SWF)

     1951, Rome, Orchestre Philharmonique de Berlin (Tahra)

  Symphonie n°8

     1944, Orchestre Philharmonique de Vienne (Tahra)

     1949, Orchestre Philharmonique de Berlin (Testament)

  Symphonie n°9

     1944, Orchestre Philharmonique de Berlin, une exceptionnelle interprétation (SWF)

 

Franck

  Symphonie

     1945, Orchestre Philharmonique de Vienne (SWF)

 

Haydn

  Symphonie n°88

     1951, Orchestre Philharmonique de Vienne (Tahra, WFCJ, Orfeo)

  Symphonie n°94

     1951, Orchestre Philharmonique de Vienne (EMI)

 

Liszt

  Les Préludes

     1954, Orchestre Philharmonique de Vienne (EMI)

 

Mahler

  Lieder eines Farhenden Gesellen

     1952, Orchestre Philharmonia, soliste D. Fischer-Dieskau (Naxos, EMI)

 

Mendelssohn

  Concerto pour violon

     1952, Orchestre Philharmonique de Berlin, soliste Y.Menuhin (Naxos, EMI)

Songe d'une nuit d'été, ouverture   

      1929, Orchestre Philharmonique de Berlin (SWF)

Les Hébrides, ouverture

     1930, Orchestre Philharmonique de Berlin (SWF, WFCJ)

 

Mozart

  Sérénade pour 13 instruments à vents

     1947 (11.XI, 3.XII), solistes de l’Orchestre Philharmonique de Vienne (Naxos, SWF)

  Symphonie n°39

     1944, Orchestre Philharmonique de Berlin (SWF)

  Symphonie n°40

     1948, Orchestre Philharmonique de Vienne (Naxos, EMI)

  Die Zauberflöte / La Flûte enchantée

     1951, Orchestre Philharmonique de Vienne, solistes I.Seefried, A. Dermota, E. Kunz,

              W. Lipp, P. Schoeffler etc. (SWF, EMI)

  Don Giovanni

     1953, Orchestre Philharmonique de Vienne, solistes C. Siepi, O. Edelmann, 

              E. Schwartzkopf, E. Grümmer, A. Dermota etc. (SWF)

     1954, Orchestre Philharmonique de Vienne, solistes C. Siepi, Deszö Ernster,

              Lisa della Casa, E. Grümmer, A. Dermota etc. (DVD DG)

     1954, Orchestre Philharmonique de Vienne, solistes C. Siepi, O. Edelmann,

              E. Schwartzkopf, E. Grümmer, A. Dermota etc. (WFSJ, EMI)

 

Schubert

  Symphonie n°8

     1950, Orchestre Philharmonique de Vienne (EMI)

     1954, Orchestre Philharmonique de Berlin (SWF)

  Symphonie n°9

     1942, Orchestre Philharmonique de Berlin (SWF)

 

Schumann

  Symphonie n°1

     1951, Munich, Orchestre Philharmonique de Vienne (Tahra)

  Symphonie n°4

     1953 (14.V), Orchestre Philharmonique de Berlin (Tahra, WFCJ)

  Concerto pour violoncelle (dernier mouvement)

     1943, Orchestre Philharmonique de Berlin, soliste Pierre Fournier (Tahra)

 

Sibelius

  En Saga

     1943, Orchestre Philharmonique de Berlin (SWF)

 

R. Strauss

  Don Juan, Till Eulenspiegel, Mort et Transfiguration

     1954 et 1950, Orchestre Philharmonique de Vienne (EMI)

  Métamorphoses

     1947, Orchestre Philharmonique de Berlin (SWF)

 

Tchaïkovski

 Symphonie n°4

     1951, Orchestre Philharmonique de Vienne (Tahra)

 Symphonie n°6, Pathétique

     1938, Orchestre Philharmonique de Berlin (Tahra, Naxos)

 

Wagner

  Die Tetralogie / La Tétralogie

     1950, Scala de Milan, Orchestre de la Scala de Milan, solistes K. Flagstad, F. Frantz,

              E. Höngen, G. Treptow, S. Swanholm, M. Lorentz etc. (SWF)

  Die Walküre

     1954, Orchestre Philharmonique de Vienne, solistes M. Mödl, L. Rysanek, L. Suthaus,

              F. Frantz, M. Klose, G. Frick etc. (Naxos, EMI)

  Extraits de Walküre et Götterdämmerung

     1937 et 1938, solistes R.Bockelmann, K.Flagstad, L.Melchior (Music & Arts)

  Lohengrin (Acte III)

     1936, Bayreuth, M.Müller, F.Völker (Venezia)

  Tristan und Isolde

     1952, Orchestre Philharmonia, K. Flagstad, L. Suthaus, B. Thebom, I. Greindl,

              D. Fischer-Dieskau (Naxos, EMI)

  Extraits symphoniques d’opéras

     Orchestre Philharmonique de Berlin (DG)

  Extraits symphoniques d’opéras et final du Crépuscule des dieux

      Soliste K. Flagstad (Naxos,Testament, Tahra, EMI)

  Trauermarsch du Crépuscule des dieux

    1933, Orchestre Philharmonique de Berlin (SWF)

 

Weber

  Der Freischütz

     1954, Orchestre Philharmonique de Vienne, solistes E. Grümmer, R. Streich, H. Hopf,

              K. Böhm etc. (Tahra)

  Ouverture d'Euryanthe

     1954, Orchestre Philharmonique de Berlin (SWF)

  

Wolf

  Récital de lieder

     1953, Salzbourg, soliste E. Schwartzkopf, rare et émouvant témoignage de Furtwängler

              pianiste (EMI).

 

Vous avez un coup de coeur pour un enregistrement qui ne figure pas sur notre liste? Vous avez une discographie de rêve à faire partager? Le Livre d'Or est votre espace d'expression, n'hésitez pas nous y laisser vos suggestions.

 

Sélection mise à jour en mars 2011

Dernière mise à jour des références discographiques: décembre 2006.

Pour information, vous pouvez consulter les sélections de 2005, 2002 et de  1994 (fichier RTF - 4 pages - 0,09 Mo)

 

_