Panorama de la direction furtwänglérienne
   

Retour 

 

 

Un panorama de la direction d'orchestre selon Furtwängler

 

Enregistrements classés par années:

La consécration : 1930 -1933

L'exil en son pays:  1937 - 1942 - 1943 - 1944

L'apogée : 1947 - 1949 - 1951 - 1952 - 1954

 

Enregistrements classés par compositeurs:

Beethoven, Brahms, Bruckner, Mendelssohn, Wagner, Weber

 

 

 

Furtwängler à Londres, Philh. de Berlin, 1928

 

 

Un panorama de la direction d'orchestre selon Furtwängler

 

Les disques de la Société Furtwängler permettent à l'auditeur d'accéder à des enregistrements célébrissimes (la 9ème de Bruckner de 1944 par exemple) aussi bien qu'à des raretés, et ce tout au long de la carrière du chef.

 

Aussi il est important de permettre à nos visiteurs de prendre connaissance de cette production à travers des extraits significatifs, qui permettent de comprendre la spécificité de la direction furtwänglérienne, et ainsi éclairer les raisons de la fascination des mélomanes et des interprètes du XXIème siècle.

 

Encore nous fallait-il un guide susceptible de dénicher les extraits les plus représentatifs au sein de chaque mouvement et de nous faire découvrir les caractéristiques remarquables de cet art de la direction, dont si nous connaissons les grands traits (intensité d'expression, fluidité, liberté) il est souvent difficile de caractériser plus en détail.

 

A cette fin, nous nous sommes tournés vers Felix Matus-Echaiz qui a accepté spontanément de se lancer dans cette aventure qui sera de longue haleine, qui a démarré en septembre 2004.

 

En 2007, Audrey Roncigli a apporté un éclairage complémentaire avec ses "interprétations politiques des enregistrements de guerre". Cette étude repose sur une perspective d'histoire culturelle ; elle concerne les interprétations politiques des enregistrements de guerre, ou comment, à partir de sources sonores, déceler à la fois l’impact d’un contexte politique, moral et social, et la réaction de l’artiste face à ce monde tourmenté.

 

Ces études sont complétées par celle de Sami Habra sur la 5ème et la 9ème Symphonie de Beethoven.

 

Nous proposons en tête de cette page les enregistrements par ordre chronologique, en gardant en mémoire les 3 périodes principales usuellement retenues, la période de consécration de 1922 à 1934, celle de 1935 à 1947 où Furtwängler renonça à toute fonction officielle dans l'Allemagne nazie, enfin l'apogée de 1947 à 1954, où sa direction perd en tragique ce qu'elle gagne en noblesse passionnée et en grandeur décantée.

 

Nous proposons ci-dessous un classement par compositeur.

 

 

 

Enregistrements par compositeurs

 


Toutes les analyses sont de Felix Matus-Echaiz, sauf précision différente.

 

Les enregistrements proposés ici et retenus dans la sélection de la SWF sont signalés d'un .

 

Note sur la qualité du son: afin de faciliter le téléchargement et l'écoute des extraits musicaux, nous avons réduit leur qualité par rapport à celle de nos disques.

 

 

Beethoven

  Ouverture Coriolan - une analyse d'Audrey Roncigli

     1943, Orchestre Philharmonique de Berlin

     1947, Orchestre Philharmonique de Vienne

  Concerto pour piano n°4

     1943, Orchestre Philharmonique de Berlin

  Symphonie n°5 - une analyse de Sami Habra

     1937, Orchestre Philharmonique de Berlin

     1943, Orchestre Philharmonique de Berlin

     1954 (23.V), Orchestre Philharmonique de Berlin

  Symphonie n°7

     1943, Orchestre Philharmonique de Berlin

  Symphonie n°9 - une analyse de Sami Habra

     1942, Orchestre Philharmonique de Berlin

     1951, Orchestre du Festival de Bayreuth

     1954, Philharmonia Orchestra

 

Brahms

  Symphonie n°1

     1952, Orchestre Philharmonique de Berlin

 

Bruckner

  Symphonie n°7 

     Adagio (enr.1942 et 1951), Orchestre Philh. de Berlin - une analyse d'Audrey Roncigli

     Allegro Moderato (enr. 1949), Orchestre Philharmonique de Berlin

  Symphonie n°9

     1944, Orchestre Philharmonique de Berlin

 

Mendelssohn

  Ouverture Les Hébrides

     1930, Orchestre Philharmonique de Berlin

 

Wagner

  Götterdämmerung, Trauermusik

     1933, Orchestre Philharmonique de Berlin

 

Weber

  Ouverture d'Euryanthe

     1954, Orchestre Philharmonique de Berlin

 

 

 

Le compositeur | L'homme | Le chef d'orchestre